Poids des TIC dans le PIB

Le secteur des technologies de l’information et de la communication (TIC) est devenu un segment majeur de l’économie des principaux pays industrialisés. Selon une convention internationale fixée par l’OCDE (2008), le secteur des technologies de l’information et de la communication (TIC) comprend l’ensemble des secteurs suivants :

  • les secteurs producteurs de TIC (fabrication d’ordinateurs et de matériel informatique, de TV, radios, téléphone,…) ;
  • les secteurs distributeurs de TIC (commerce de gros de matériel informatique,…) ;
  • les secteurs des services de TIC (télécommunications, services informatiques, services audiovisuels,…).

Ainsi, ont été exclus du périmètre des TIC les secteurs de la «fabrication d’équipements de mesure, de vérification, de navigation et de contrôle » et celui de la « fabrication des câbles à fibre optiques ».

Télécharger le tableau au format tableur

Part du secteur TIC dans le PIB dans les principaux pays européens
PART-DU-SECTEUR-TIC-DANS-LE-PIB-DANS3

Valeur ajoutée aux coûts des facteurs du secteur des TIC, en pourcentage Valeur ajoutée aux coûts des facteurs du Total – Ensemble des branches NACE (Comptes nationaux)

Le secteur des TIC est plus développé dans les pays scandinaves et de l’Europe du Nord, soit en raison du poids de l’industrie des TIC (Suède et Finlande), soit en raison d’un secteur des services TIC plus développé (Royaume-Uni ou Pays-Bas). La France se maintient dans une position intermédiaire avec l’Allemagne.

Les pays scandinaves sont dotés d’une industrie des TIC exportatrices. Les pays européens ont un secteur des services des TIC qui se développe. Au Royaume-Uni, aux Pays-Bas et en Suède, ce secteur varie entre 5% et 6% du PIB.