Professionnels

Les indicateurs relatifs aux usages des TIC

Ces indicateurs concernent :

  • l’équipement en outils courants relatif à l’informatique (ordinateur), à Internet (connexion à haut débit, site sur la Toile, réseaux intranet ou extranet), ainsi que l’intensité de l’utilisation des principaux outils par les salariés ;
  • l’utilisation d’outils avancés, comme les progiciels de gestion intégrés (ERP), les logiciels de gestion de la relation client (CRM), et ceux des relations d’affaires avec les fournisseurs ou les clients (SCM) ;
  • la pratique du e-commerce (site web et/ou EDI) et les transactions commerciales de l’entreprise avec ses clients et ses fournisseurs (e-commerce) ;
  • les compétences TIC dans les entreprises, comprenant des indicateurs concernant la présence de spécialistes en TIC et la formation des salariés à utiliser les outils TIC.

Les indicateurs emblématiques et complémentaires, qui sont présentés, concernent la France et ses principaux partenaires européens (Allemagne, Royaume-Uni, Espagne, Italie, Pays-Bas, Belgique, Autriche, Suède, Danemark, Finlande et Irlande) ainsi que la moyenne de l’Union européenne.

La source communautaire des indicateurs

L’enquête communautaire sur “l’utilisation des TIC et le commerce électronique” dans les entreprises s’inscrit dans le dispositif d’enquêtes européennes, établi en application du règlement européen n°1006/2009 du 16 septembre 2009 amendant le règlement du 21 avril 2004. Ces règlements exigent la fourniture de données jusqu’en 2019.

Dans ce cadre, les enquêtes sur les TIC et le commerce électronique dans les entreprises, réalisées par les instituts nationaux de la statistique des pays membres de l’Union européenne, suivent une méthodologie commune et un même modèle de questionnaire. Ce dispositif permet d’assurer la comparabilité des suivis statistiques nationaux de l’usage des TIC dans les entreprises européennes.

L’enquête communautaire TIC vise à mieux connaître l’informatisation et la diffusion des technologies de l’information et de la communication dans les entreprises dans le cadre du plan Digital Agenda. Elle cherche notamment à apprécier la place des outils nouveaux dans les relations externes de l’entreprise (internet, commerce électronique) et dans leur fonctionnement interne (réseaux, systèmes intégrés de gestion). Chaque année, un thème, déterminé par le règlement européen annuel d’application du règlement cadre, fait l’objet d’un développement particulier.

L’enquête communautaire sur les TIC réalisée par l’Insee en 2013

En début d’année, l’Insee procède à l’enquête communautaire sur les TIC auprès des entreprises de 10 salariés et plus. Cette enquête statistique est menée auprès d’un échantillon d’environ 13 500 entreprises, couvrant quasiment tout le secteur marchand non agricole, hors le secteur financier.

En fin d’année, Eurostat publie les résultats de l’ensemble des enquêtes nationales qui ont été effectuées au sein de l’UE 28. En 2012, les enquêtes communautaires sur les TIC concernant les entreprises ont été menées auprès de 143 000 entreprises sur un ensemble de 1,5 million d’entreprises en Europe. Environ 83 % de cette population sont des petites entreprises ayant 10 à 49 salariés, 14 % sont des moyennes entreprises ayant 50 à 249 salariés et 3 % sont des grandes entreprises de plus de 250 salariés.

 

Plus de détails :

  • Sur le site d’Eurostat :
    En fin d’année, Eurostat publie les résultats de l’ensemble des enquêtes qui ont été effectuées au sein de l’UE 28, ce qui permet de comparer les performances de chaque pays.